15 mai 2015

Meridian, MS / Jacksonville & Keystone, FL

Lundi 11

Meridian, la ville de Jimmie Rodgers est toujours aussi attachante avec ses innombrables voies ferrées, ses vieux bâtiments, et l'ombre de Jimmie qui plane un peu partout. C'est le Mississippi, les gens sont polis, accueillants, et le rythme est cool. Nous faisons un petit saut à la poste pour expédier les bouteilles d'air du Mississippi promises, et nous reprenons la route. Sur une carte, Meridian, c'est pas très loin de Jacksonville, Floride, mais sur la route ça prend quand même une dizaine d'heures, changement de fuseau horaire compris !
Nous arrivons à notre QG de Jax, vers 22h, contents de retrouver Arvid. Il rentre d'une tournée avec "Canary in the Coalmine", ils se sont produits dans les villes où nous étions il y a quelques jours. Ils viennent de sortir un album il y a quelques semaines.
Mardi 12
Après une bonne nuit de sommeil, il est déjà temps de reprendre la route direction Keystone Heights pour enregistrer avec Elisabeth et Lon Williamson. Ce sont deux musiciens chevronnés chez qui nous avons fait un concert privé il y a 2 ans, et qui ont aménagé un studio d'enregistrement près de chez eux au milieu des bois...
En arrivant nous sommes plongés dans une nature luxuriante et sauvage. Les écureuils, les mockingbirds, hummingbirds, et toutes les bestioles bizarres que nous devinons autour de nous.
Lis, comme on l'appelle partout ici, et Lon nous accueillent chaleureusement, et nous nous mettons au travail ! Ils ont l'habitude d'enregistrer sur ordi avec Pro Tools, et la première question qui se pose est de savoir si nous allons enregister sur notre machine ou sur la leur. Ceux d'entre vous qui ont déjà enregistré savent de quoi il s'agit, il y a toujours ce choix à faire : enregistrer "live" (tous ensemble), ou piste par piste, et séparément. Chacune des méthodes offre des avantages et des inconvénients. Si la première permet de conserver authenticité et spontanéité dans les prises, le moindre défaut oblige tout le monde à recommencer et, dans ce cas, on fait toujours plusieurs prises et on garde la meilleure, avec ses imperfections. C'est ce que nous avons pratiqué depuis le début de notre parcours musical ici. La deuxième  méthode offre en revanche l'avantage d'aller plus loin dans la qualité de chacune des pistes. C'est celle que nous allons finalement adopter pour cette session, Lon est aux manettes, et nous choisissons deux titres : "Down South" une très jolie chanson de Lis, western swing, que Mary va chanter en lead, et "Heaven With you", une valse lente très country, chantée par Lis. Comme nous avons travaillé piste par piste, nous nous donnons le temps d'ajouter plus tard dobro et violon sur cette chanson.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Mercredi 13
C'est déjà fini. Nous prenons un café dans le jardin en écoutant le mockingbird, qui a plein d'histoires à raconter ! Nous parlons de leur possible venue en France, de notre prochaine tournée ici, et nous reprenons la route direction sud ouest (Largo), pour aller retrouver Charley Groth en début d'après-midi...
A suivre !

Posté par blog hoboes à 04:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 mai 2015

Little rock - enregistrement et concert avec les Bluegrass Bombers

image

 

image

image

image

Après avoir pris notre temps pour visiter la campagne de l'Arkansas, nous arrivons à Jacksonville dans la banlieue de Little Rock où notre copain Steve Evans nous a donné rendez vous. Il possède depuis 40 ans le plus grand magasin d'instruments de musique de la région, il a des centaines de guitares en stock, et la plus importante collection de guitares cowboys des USA. Il a écrit un bouquin sur le sujet et c'est le spécialiste.

image

image

image

image

Nous sommes très heureux de le retrouver. Après avoir mangé un morceau nous allons chez son frère, David Evans qui est mandoliniste et violoniste et chez qui nous allons enregistrer et répéter. Retrouvailles enthousiastes, 5 ans après notre vidéo de I wanna Be A Cowboy's Sweetheart, puisque David, le contrebassite arrive au même moment.

image

image

image

image

image

Nous répétons les titres qui vont être enregistrés, Peach Picking Time In Georgia et I'll Fly Away. Finalement nous enregistrerons aussi Make Me A Pallet On Your Floor. Tout se passe dans la bonne humeur, et, mine de rien, notre projet commence à prendre forme.

image

image

image

image

image

Samedi après avoir passé la journée à visiter Little Rock, une ville moderne et accueillante quel le pdt Clinton a largement contribué à mettre en valeur, nous allons préparer le concert privé que nous donnons avec nos copains à Jacksonville. Super ambiance, nous n'avons presque plus de cd à vendre et nous bavardons pendant des heures. Qu'est ce qui fait que des francais, comme nous s'intéressent à Jimmie Rodgers ? Quel est le climat en Bretagne ?

Les gens sont aimables et bienveillants, ils sont impatients de voir ce nouveau cd ... Nous aussi.

Jocelyn de son coté avance sur le livret avec l'aide de Wilfrid Cadet et de Marie Beney qui réalisent les dessins des illustrations à partir des photos que nous faisons.

image

image

image

image

image

Aujourd'hui, dimanche, nous reprenons la route pour Jacksonville en Floride (15 heures de route). Nous nous arretons à Clarksdale, puis à Indianola, au cœur du Delta pour visiter queques uns des hauts lieux du Blues. Sur la route, au bord du Mississippi, nous remplissons les fioles d'air local que certains ont commandées.

image

Cette nuit nous dormons à Meridian, la ville de Jimmie Rodgers.

07 mai 2015

Mercredi 6 mai - Beale Street

image

image

Direction Memphis, Beale Street. C'était le point de rendez-vous des p'tits gars qui venaient du Delta avec leur guitare en espérant se faire connaître il y a 100 ans. C'est LA rue du blues et nous y faisons un pèlerinage à chacun de nos voyages. A 15h, lorsque nous arrivons tout est conforme. Le blues club de BB King au début de la rue, les nombreux juke joints, la boutique de Schwab's, plus ancienne quincaillerie des USA qui vend à nouveau des planches à laver (utilisées par les militaires américains lors de leurs campagnes). Seule nouveauté, mais de taille, le club de Jerry Lee Lewis. Nous savions qu'il avait ouvert un établissement, mais il y a deux ans nous avions raté l'ouverture de quelques jours.

image

image

Il y a une pièce avec des souvenirs en vente, mais c'est triste de voir comme c'est mal tenu. Dans une autre pièce un groupe joue l'incontournable Sweet Home Alabama qui commence à nous sortir par les oreilles. Pas une vendeuse à l'intérieur, elles fument leur clope dehors, il n'y a plus les principales tailles de T shirt, aucun prix n'est affiché, tout est mélangé ... Jean-Luc achète un sticker, après avoir finalement trouvé une vendeuse qui fait la gueule d'être dérangée et se trompe dans la monnaie.

image

image

Ca nous fait de la peine pour Jerry Lee que nous aimons beaucoup et qui est l'une des plus importantes figures du rock, The Last Man Standing ! Mais il n'a jamais su gérer son pognon. Il y a quelques années il était parti vivre en Irlande pour échapper au fisc US. Bref, nous espérons qu'il trouvera un homme de confiance plus sérieux pour gérer son club. Comme BB King, Entrée payante, il faut faire la queue, on y mange bien, c'est pas donné mais il y a toujours de la super musique.

image

image

image

Un peu plus tard, alors qu'habituellement, quand vient la nuit, la rue s'offre toute entière aux gammes pentatoniques, et que les jeunes blacks font d'extraordinaires pirouettes pour les touristes (blancs), rien de tel cette fois. La rue est envahie par des centaires de bécanes (nous apprenons que c'est le cas chaque mercredi). Le blues finit par s'éteindre couvert par le bruit des bécanes et un rock sans âme ,

Nous quittons Beale St en nous promettant de ne pas revenir un mercredi !

 

 

Posté par blog hoboes à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 mai 2015

De Nashville à Jackson (TN)

Après le concert de Cullman, nous avons suivi Panama sur les deux heures de route qui séparent Cullman de Rockvale. Deux jours à visiter le coin, refaire le monde, et, bien sur, travailler sur les deux titres que nous allons enregistrer, une chanson inédite de Panama, Wish For Yesterday, que va chanter Mary et Early Morning Rain du canadien Gordon Lightfoot que Jean-Luc va faire en duo avec PR.

image

image

Dimanche matin nous allons à l'église persbythérienne de Rockvale, c'est là que nous allons enregistrer lundi. La messe est dite par une femme. L'église est claire et agréable, on y parle, on y rit, on y chante de jolies chansons pendant l'office, c'est l'amérique. Nous espérons avoir le temps d'aller à une messe gospel noire, mais hélas, c'est peu probable.

Lundi, l'enregistrement se passe à merveille.

Le soir encore une surprise : nous allons dormir chez une femme médecin noire qui, originaire d'Afrique, vient d'acheter une ancienne plantation. C'est la plus incroyable maison que nous ayons jamais vu. Une réplique de Autant En Emporte Le Vent. Epoustouflant ! Nous parlons d'Obama et de tout ce qu'il représente pour le peuple noir.

image

image

image

image

image

image

image

Ce matin, mardi 5 mai, nous passons faire un tour à Nashville que nous connaissons déjà. Même si c'est un piège à touristes et si le mardi matin n'est pas le meilleur moment, c'est plus animé que Quimper et nous achetons quelques unes des cartes postales qui vont finir dans votre boîte aux lettres.

image

image

image

Nous prenons ensuite la direction de Memphis qui n'est pas très loin, mais nous prenons notre temps pour humer l'air du Tennessee. Ce soir nous dormirons à Jackson, une petite ville que nous aimons bien.

image

image

image

image

03 mai 2015

Chattanooga choo choo

image

image

image

image

Mercredi 29 avril

Nous prenons la directionw de Asheville. C'est une jolie petite ville de Caroline au coeur des Appalaches qui se donne des allures de Ashbury Park à San Francisco. Dès que la nuit approche, d'innombrables musiciens prennent possession des rues pour donner un caractère coloré au downtown.

image

image

Jeudi 30 avril

Sur la route qui va nous mener à Rockvale (Tennessee) chez Panama Red, la mythique Blue Ridge Parkway, nous nous arrêtons à Chattannooga, un incroyable enchevêtrement de voies ferrées qui arrivent de partout. Plusieurs musées du train où nous faisons une halte.

Vendredi 1er mai

Nous avons rendez-vous avec Panama à Cullman, dans l'Alabama pour jouer au Berkeley Bob's. Le patron Bob vient de Californie (décidément ...). Il est charmant, a un cœur d'or et le concert est très sympa. Panama arrive à la bourre, comme d'hab, et nous sommes super contents de le retrouver. Il est accompagné de Patty, sa charmante épouse, qui est acrice de cinéma.

image


29 avril 2015

Mardi 28 - Enregistrement avec Wayne Henderson, Helen White and Herb Key

Aujourd'hui, mardi direction la Virginie avec Gail et Tom pour retrouver Wayne Henderson, Helen White et Herb Key.

Ils nous attendent pour une séance d'enregistrement qui va nous occuper de 2:30 à 7:30. Une valse écrite par Helen, April Bride, sur laquelle Mary joue un deuxième violon, une chanson avec Wayne à la guitare The Train Carrying Jimmie Rodgers Home (comme la chanson concerne Jimmie Rodgers, il sort une Gibson de 1929), Helen au violon et Herb à la contrebasse, et, pour finir, The Banks Of The Ohio, une autre chanson avec Wayne et Herb, sur laquelle Mary se fait prêter une Martin 1945 !

Jean-Luc a un rhume qui lui prend la tête, il a beaucoup de mal à chanter. Mais finalement tout se passe bien et nous aprécions à nouveau le talent, l'humilité et la générosité de nos partenaires.

image

image

image

 

 

 

Posté par blog hoboes à 05:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 avril 2015

Lundi 27 avril

image

image

image

image

Le Merlefest

Parmi les centaines de musiciens présents il est difficile de ne rien rater, mais il est tout de même possible de se faire une idée. Les songwriters continuent à porter la musique "americana" et les jeunes groupes s'efforcent de ramener la musique country vers ses racines.

Voici un rapide panorama de nos coups de coeur :

The Honey Dewdrops : 

The Stray Birds qui avaient joué dans notre studio il y a quelques années et qui continuent leur chemin avec l'apport d'un contrebassiste.

The Honeycutters :

The Steel Wheels :

The Kruger Brothers

Vous les trouverez facilement sur internet.

Ce soir nous avons enregistré 2 titres avec Gail (banjo) et Tom (guitare). Deux traditionnels : Fly Around My Pretty Little Miss et  When You And I Were Young Maggie.

image

image

Le TASCAM et les micros fonctionnent à merveille. Demain ce sera le tour de Wayne Henderson et Helen White.

Posté par blog hoboes à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 avril 2015

Kingsley Plantation, et Little Talbot Island / mardi 21 avril 2015

Kingsley Plantation, et Little Talbot Island

image

Mardi 21 Avril
Arvid nous a conseillé de visiter la Plantation Kingsley, située dans les faubourgs Nord de Jacksonville, sur Fort George Island. Il s'agit de la plus ancienne demeure de Planteur à avoir été conservée en Floride.

image

Traverser la ville pour arriver jusque là en voiture est une véritable aventure, nous ne sommes toujours pas blasés par la taille des villes américaines... Tout le Nord de Jax est constitué de marais et d'îles innombrables, royaume des tortues, des oiseaux, des serpents, et des armadillos ! Nous n'avons pas vu d'alligators cette fois... 
La route nous mène à l'embarcadère du ferry qui traverse la St Johns River. Traversée très rapide et agréable, sous le soleil.
Après quelques lacets, la petite route qui nous amène à la plantation traverse un sous-bois touffu dans lequel, au milieu de la vegetation du sud, on devine une faune riche et diverse. La plantation est constituée d'une belle demeure en bois, conçue de manière à permettre à l'air de circuler car en 1820, il n'y a pas encore la clim !
De nombreux esclaves ont travaillé dans cette plantation, dont le propriétaire était pourtant très en avance sur son temps. Il a épousé une de ses esclaves qu'il a affranchie, et lui a légué la plantation à sa mort. Le plus impressionnant est tout de même de réaliser sur place ce que pouvait être la vie des esclaves.

image

image

image

On sort de Fort George island, et quelques miles plus loin, nous entrons dans le parc de Little Talbot Island. Petite balade, un ponton en bois chemine du parking jusqu'à la plage, nous apercevons un serpent et 2 tortues... La baie d'Audierne n'a qu'à bien se tenir !
Cette journée de découverte de la Floride profonde va mettre un point final à la première partie de notre séjour.

image

image

image

image

image

 

 

Jeudi 23 Avril
Ce matin, nous avons déposé à Orlando Stéphane qui prenait l'avion pour Montréal, avons changé de voiture de location, et sommes maintenant en route pour la Caroline du Nord (580 miles) via la Géorgie et la Caroline du Sud, où nous avons rendez-vous avec Gail et Tom, nos premiers partenaires musicaux pour l'enregistrement, et avec le Merlefest, pour 4 jours de musique, de paix, et d'amour comme on disait à Woodstock... Peace & Love à tous !

image

image

 

 

 

 

 

18 avril 2015

Photos des concerts

Compte-rendus et photos des concerts sur le blog Mary-lou.

Posté par blog hoboes à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2015

Jax, Clearwater, Tampa, mercredi 13 avril

 

image

image

image

image

Dimanche. Nous allons passer la fin d'après midi, malgré un temps menaçant dans un genre de guinguette où se produisent les 77's, un groupe de potes d'Arvid, menés par le batteur, Darren. Nous jouons quelques titres avec eux. 

Lundi  matin nous allons l'écouter dans le centre de Jax. C'est vraiment quequ'un de reconnu par les musiciens locaux et la ville. Il le mérite !

image

image

Si j'arrive á la mettre sur youtube, voici une petite vidėo.

 

Ensuite, départ pour Tampa, à quatre heures de route, pour nous assurer de l'hébergement, puis Clearwater, tout près, où nous allons au Capitole Theater pour un concert.

Pluie diluvienne sur la route, qui nous retarde. C'est la Floride. A Tampa il fait beau.

Arrivée juste à l'heure au théâtre.

Le temps de nous installer et voilà Tom Paxton qui chante juste pour nous. La salle est pleine, les gens rient et chantent de bon cœur, ils connaissent tous ses chansons. Nous découvrons Janis Ian, qui était déjà une star à 17 ans. Le vie n'a pourtant pas été tendre pour elle. C'est vraiment quelqu'un à découvrir !

image

image

image

image 

image 

 A la fin du concert, nous échangeons quelques mots avec Tom. Apprenant que nous sommes français, il nous charge d'une mission pour Graeme Allwright ... Ah les artistes ...

image

image

En rentrant à Gram's Place nous bardons avec quelaues clients au bar. Nous parlons musique, Jimmie Rodgers et il s'avère que l'une des clientes est l'arrière petite fille de Clayton McMichen, violoniste et meilleur ami de Jimmie Rodgers, et a écrit Peach Picking Time In Georgia, Wreck of The Old 97, Prohibition Blues et Sweet Bunch Of Daisies.Elle nous raconte un tas d'anecdotes qui circulent dans sa famille.

Après une bonne nuit chez notre ami Bruce à Gram's Place où nous reviendrons jouer en duo en mai, nous allons àYbor City, le quartier cubain de Tampa que Stéphane ne connaît pas. Retour au bercail ensuite pour une jam dans l'école de musique de Darren.

image

image

image

image

image

 

image

Aujourd'hui mercredi nous allons répéter pour préparer les concerts qui commencent demain.

 

A suivre...